Politique

Interdiction de chanter et de danser au Royaume Uni


Les nouvelles règles du COVID semblent se baser sur une volonté affirmée de provoquer tristesse et dépression au sein de la population. Des mesures sanitaires qui commencent à prendre des allures de cauchemar concentrationnaire.

Au Royaume-Uni, de nouvelles règles draconiennes sur les coronavirus visant à renforcer la distanciation sociale interdisent aux gens de chanter ou de danser dans les pubs.


Le plaisir n’est pas autorisé.

Les lois existantes obligent déjà les pubs et les restaurants à fermer à 22 heures, une mesure qui a encore plus paralysé un secteur de l’hôtellerie qui est déjà à genoux.


Cette mesure a également été très mal accueillie, car les gens ne font que déborder et organiser des fêtes de rue ou se rendre chez les autres après 22 heures, ce qui va à l’encontre de l’objectif même de la règle.

Le nouveau règlement “interdit aux pubs et aux bars de jouer de la musique forte ou de permettre aux gens de chanter et de danser”, a rapporté The Independent.

Des rapports anecdotiques suggèrent également que les personnes qui se contentent de se lever dans un pub sans porter de masque facial sont réprimandées par des hystériques du travail.

Délation

Les citoyens sont également encouragés à se dénoncer entre eux lorsque la police effectue des visites à domicile pour vérifier si les gens s’isolent.

Les agents du COVID surveillent également les fenêtres et les boîtes aux lettres pour s’assurer que les pubs et les clubs respectent le couvre-feu de 22 heures.


Ces mesures, qui ont été mises en place malgré une stagnation des décès et des hospitalisations liés au COVID, portent la marque de la révolution puritaine d’Oliver Cromwell.


Cromwell a dirigé les îles britanniques en tant que Seigneur Protecteur de 1653 jusqu’à sa mort en 1658. Sous le régime de Cromwell, les auberges et les théâtres ont été fermés, la plupart des sports ont été interdits et le plaisir a été mal vu. Cela a-t-il beaucoup changé en 350 ans ?

Mais ce qu’il est important de retenir c’est que le Royaume uni est le 4ème pays du Canzuk, et nous avons déjà parlé dans un autre article de la coopération du Canzuk avec la Chine communiste et de la mise en place de mesures extrêmes dans les quatre pays concernés. L

a fusion de libre-échange, connue sous le nom de CANZUK va bien au-delà des domaines commerciaux. On peut clairement parler d’un échange d’idéologie.

La Chine est en train de «kidnapper économiquement et idéologiquement » les 4 nations. 


CANZUK: 4 pays engagés aux cotés du Fürher Chinois

Pour en savoir plus, lire aussi :

La colonisation chinoise utilisée pour séparer les États-Unis de ses alliés en vue de guerre

Source  de l’info : https://www.aubedigitale.com/


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Achetez vos livres sur Amazon via ce site





























Votre aide est importante pour continuer...


SCANDAL - Les Hathor Actus © Elishean/2009-2020



risus. Donec libero. Praesent Donec id at leo ut
%d blogueurs aiment cette page :