Les Allemands sont de retour sur la piste totalitaire - Scandal
Social & Finance

Les Allemands sont de retour sur la piste totalitaire


Sortez les Wagner, les gars … les Allemands sont de retour! Non, pas les Allemands chauds, flous, chatouillés, pacifiques, d’après-guerre … les Allemands ! Vous connaissez ceux que je veux dire. Les Allemands «je ne savais pas où allaient les trains». Les Allemands “je suivais juste les ordres”. Les autres Allemands.

Ouais … ces Allemands.

Au cas où vous l’auriez manqué, le 18 novembre, le parlement allemand a adopté une loi, la soi-disant «loi sur la protection contre les infections»(«Das Infektionsschutzgesetz» en allemand) accordant officiellement au gouvernement le pouvoir d’émettre les décrets qu’il veut sous le couvert de protéger la santé publique.

Le gouvernement a fait cela de toute façon – ordonnant des verrouillages, des couvre-feux, des interdictions de voyager, l’interdiction des manifestations, des descentes dans les maisons et les entreprises, en ordonnant à tout le monde de porter des masques médicaux, en harcelant et en arrêtant des dissidents, etc. – mais maintenant cela a été “légitimé” par le Bundestag , inscrit dans la loi et vraisemblablement estampillé d’un de ces cachets officiels complexes avec lesquels les bureaucrates allemands aiment apposer leur cachet.

Or, cette «loi sur la protection contre les infections», qui a été précipitée par le parlement, n’est en aucune façon comparable à la « loi d’habilitation de 1933 », qui a officiellement accordé au gouvernement le pouvoir de publier les décrets qu’il voulait sous le couvert de remédier à la détresse du peuple. Oui, je me rends compte que cela semble assez similaire, mais, selon le gouvernement et les médias allemands, il n’y a absolument aucune équivalence, et quiconque suggère qu’il existe est “un extrémiste de l’AfD d’extrême droite”, “un théoricien du complot néonazi , “ou” un ésotériste anti-vax “, ou quoi que ce soit.


Alors que la Loi sur la protection était légitimée (c.-à-d. L’actuelle, pas celle de 1933), des dizaines de milliers de manifestants anti-totalitaires se sont rassemblés dans les rues, dont beaucoup portaient des copies du Grundgesetz (c.-à-d. République d’Allemagne), que le parlement venait d’abroger. Ils ont été accueillis par des milliers de policiers anti-émeute, qui ont déclaré la manifestation «illégale» (car de nombreux manifestants ne portaient pas de masques),arrosé le reste avec des canons à eau .

Les médias allemands – qui sont totalement objectifs, et pas du tout comme le ministère de la Propagande de Goebbels à l’époque nazie ont consciencieusement rappelé au public allemand que ces manifestants étaient tous des “Corona Deniers”, des “extrémistes d’extrême droite”, “des théoriciens du complot, “” anti-vaxxers “,” néo-nazis “, etc., donc ils ont probablement eu ce qu’ils méritaient.

En outre, un porte-parole de la police de Berlin (qui n’a absolument aucune ressemblance avec la Gestapo, ou la Stasi, ou tout autre crétin de défense de l’idéologie officielle notoire) a souligné que leurs canons à eau n’étaient utilisés que pour «irriguer» les manifestants ( c’est-à-dire ne pas viser directement à eux) parce qu’il y avait tellement d’enfants “Corona Dénieur” dans leurs rangs.

Selon le gouvernement, les médias allemands, l’intelligentsia et, au fond, toute personne dans la vie publique qui veut y rester, ces «Corona Deniers» deviennent un problème. Ils répandent des «théories du complot» sans fondement qui menacent la santé publique et causent de la détresse au peuple allemand (par exemple, que la grande majorité des personnes infectées ne souffrent que de symptômes de grippe légers à modérés ou, plus fréquemment, d’aucun symptôme, et que plus de 99,7% survivent ).


Ils se promènent sans masques d’aspect médical, ce qui tourne en dérision les efforts du gouvernement et des médias pour convaincre le public qu’ils sont attaqués par une peste apocalyptique. Ils publient des faits scientifiques sur Internet.Ils organisent ces manifestations et contestent par ailleurs le droit du gouvernement de déclarer une «urgence sanitaire», de suspendre indéfiniment la constitution allemande et de diriger la société par décret et par la force.

Malgré les efforts du gouvernement allemand et des médias pour diaboliser quiconque ne fait pas le perroquet docilement  sur le récit officiel de la «Nouvelle Normale» comme étant un «dangereux néonazi Corona Denier», le mouvement «Corona Denialism» se développe, non seulement en Allemagne, mais dans toute l’Europe.

De toute évidence, le moment est venu pour l’Allemagne de prendre des mesures plus fortes contre cette menace.

La santé du Vater … euh, la nation, est en jeu! Heureusement, cette «Loi sur la protection contre les infections» donnera au gouvernement le pouvoir dont il a besoin pour concevoir et mettre en œuvre une sorte de … eh bien, vous savez, une solution….

Permettre à ces déviants antisociaux dégénérés de contester le pouvoir absolu du gouvernement allemand n’est pas une option, pas en temps d’urgence sanitaire nationale! Ces « négationnistes de la couronne sympathisant avec les nazis » doivent être extirpés et traités, sans pitié!

Je ne suis pas au courant des détails, bien sûr, mais, s’agissant de l’Allemagne, j’imagine qu’une sorte de groupe de travail spécial a été mis en place pour traiter efficacement le «problème du Corona».

Les médias alternatifs se déplacent (car, selon les médias, ce sont des «magazines Querfront» ). En avril, une avocate dissidente bien connue a été internée de force dans un service psychiatrique (mais les autorités et les médias nous ont assuré que cela n’avait rien à voir avec ses opinions dissidentes, ni avec les poursuites qu’elle intentait contre le gouvernement ; elle était juste par coïncidence. est devenu complètement paranoïaque). Des policiers lourdement armés arrêtent des YouTubers (bien que l’on ne sache pas exactement pourquoi, car les autorités n’ont publié aucun détail et les médias traditionnels ne le rapportent pas).

Lors de la manifestation du 29 août, au cours de laquelle le gouvernement a accordé à certains néonazis la permission de facto de «prendre d’assaut le Reichstag», afin que les médias puissent la filmer et discréditer la véritable manifestation , un homme politique allemand est allé jusqu’à appeler à « Les négationnistes Corona “doivent être expulsés … vraisemblablement dans les trains, quelque part à l’est.


Mais sérieusement, je ne veux pas m’en prendre aux Allemands. J’adore les Allemands. Je vis en Allemagne. Et ils ne sont pas les seuls à mettre en œuvre le nouveau totalitarisme pathologisé . C’est juste que, compte tenu de leur histoire pas trop lointaine, il est plutôt déprimant, et plus qu’un peu effrayant, de voir l’Allemagne se transformer à nouveau en un État totalitaire,où la police traque le sans masque dans les rues, fait des raids dans les restaurants, les bars et les maisons des gens, où les petits bons citoyens allemands qui font le pas de l’oie scrutent les fenêtres des studios de yoga pour voir s’ils enfreignent “les règles de distanciation sociale, “où je ne peux pas me promener ou faire l’épicerie sans être entouré d’Allemands hostiles, flagrants, parfois verbalement insultants, qui sont furieux de ne pas porter de masque, et qui suivent sans réfléchir les ordres, et qui me rappellent de manière robotique , “Es ist Pflicht! Es ist Pflicht!”

Oui, je suis pleinement conscient qu’il s’agit de “Pflicht”. Si j’avais le moindre doute quant à savoir s’il s’agissait de “Pflicht”, le Senat de Berlin a clarifié cela quand ils ont commandé et diffusé cette charmante publicité m’instruisant à me faire foutre si je ne veux pas suivre leurs “ordres Corona” et professer ma conviction dans leur nouveau Big Lie.

Et OK, avant que la société littéraliste ne commence à m’inonder de courriels indignés, non, je n’appelle pas ces Allemands des «nazis». Je les appelle des «totalitaires».

Ce qui, à ce stade, compte tenu de tout ce que nous savons, si vous prétendez toujours que ce coronavirus justifie de quelque manière que ce soit les «mesures d’urgence» de plus en plus ridicules auxquelles nous sommes soumis, je suis désolé, mais c’est ce que vous êtes.

Vous pouvez ne pas croire que c’est ce que vous êtes …

Cela fonctionne comme un culte , le totalitarisme. Cela vous envahit petit à petit, petit à petit mensonge par petit mensonge, accommodement par accommodement, rationalisation par rationalisation … jusqu’au jour où vous vous retrouvez à prendre les commandes d’un petit nihiliste narcissique tordu en mission de refaire le monde entier.

Vous ne vous abandonnez pas à tout cela en même temps. Vous le faites au fil des semaines et des mois. Imperceptiblement, cela devient votre réalité. Vous ne reconnaissez pas que vous y êtes, car tout ce que vous voyez en fait partie, et tout le monde que vous connaissez y est … sauf les autres , qui n’en font pas partie. Les «dénieurs». Les «déviants». Les «étrangers». Les étrangers.” Les «Covidiots». Les «propagateurs de virus».

Le culte de Covidian

Vous voyez, bien que les récits et les symboles puissent changer, le totalitarisme est le totalitarisme . Peu importe quel uniforme il porte ou quelle langue il parle … c’est la même abomination .

C’est une idole, un simulacre de l’orgueil de l’homme, formé à partir de l’argile de l’esprit des masses par des estropiés spirituels mégalomanes qui veulent exterminer ce qu’ils ne peuvent pas contrôler. Et ce qu’ils veulent contrôler est toujours tout. Tout ce qui leur rappelle leur faiblesse et leur honte. Tu. Moi. Société. Le monde. Rire. Amour. Honneur. Foi. Le passé. L’avenir. La vie. Décès. Tout ce qui ne leur obéira pas.

Malheureusement, une fois que ce genre de chose a commencé et atteint le stade que nous vivons actuellement, le plus souvent, cela ne s’arrête pas, tant que les villes ne sont pas en ruines ou que les champs sont jonchés de crânes humains.

Il nous faudra peut-être dix ou douze ans pour y arriver, mais ne vous y trompez pas, c’est là que nous nous dirigeons, où le totalitarisme se dirige toujours … si vous ne me croyez pas, demandez simplement aux Allemands.


CJ Hopkins
Consent Factory


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci



Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021