Une lanceuse d’alerte chinoise, une virologiste qui a réussi à fuir la Chine jusqu’à Hong Kong, puis de HK jusqu’en Amérique, révèle ce qu’elle sait, et les médias sont moins qu’intéressés par ses révélations.

Le Dr. Li-Meng Yan, une virologiste chinoise, explique qu’elle s’est cachée par crainte pour sa sécurité, et qu’elle dispose des preuves scientifiques que COVID-19 a été fabriqué par les Chinois dans le laboratoire P4 de Chine.


La scientifique dit avoir participé aux premières recherches sur COVID-19 l’année dernière.

Voici ce qu’elle a déclaré lors d’une interview dans le talk-show britannique « Loose Women ». Lorsqu’on lui a demandé d’où venait ce virus qui a tué près d’un million de personnes dans le monde, Yan, qui s’exprimait depuis un endroit gardé secret a répondu : « Il vient du laboratoire – le laboratoire de Wuhan, qui est contrôlé par le gouvernement chinois ».


Elle a ajouté que les informations disant que le virus provenait d’un marché de Wuhan étaient « un écran de fumée ».

« La première chose est que le marché de Wuhan … est un écran de fumée et que ce virus ne vient pas de la nature », a déclaré Yan, expliquant « qu’elle tient ses informations du CDC en Chine, des médecins locaux ».

La virologiste accuse Pékin d’avoir menti sur le moment où elle a appris l’existence du virus, et d’avoir monté une vaste opération de dissimulation de ses travaux sur le virus..

Elle ajouté que ses anciens superviseurs de l’école de santé publique de Hong Kong, un laboratoire de référence pour l’Organisation mondiale de la santé, l’avaient réduite au silence lorsqu’elle avait tiré la sonnette d’alarme sur la transmission interhumaine en décembre de l’année dernière.

Maintenant, dit-elle, elle prévoit de publier des preuves scientifiques pour démontrer que le virus a été fabriqué dans un laboratoire à Wuhan.

« La séquence du génome est comme une empreinte digitale humaine », a-t-elle déclaré au talk-show.

« J’utilise les preuves pour dire aux gens pourquoi cela vient du laboratoire en Chine, pourquoi ils sont les seuls à l’avoir fabriqué. »


Yan a ajouté : « N’importe qui, même si vous n’avez aucune connaissance en biologie, peut lire, vérifier et l’identifier par soi-même. »

« C’est essentiel pour connaître l’origine du virus », a-t-elle déclaré. « Sinon, nous ne pourrons pas le vaincre – il mettra la vie de tout le monde en danger ».


Elle a déclaré qu’elle se faisait connaître maintenant parce que « je sais que si je ne dis pas la vérité au monde, je le regretterai ».

Yan a également affirmé qu’avant de fuir la Chine, ses informations avaient été effacées des bases de données du gouvernement.

« Ils ont effacé toutes mes informations », a-t-elle dit à « Loose Women », affirmant que des gens ont été recrutés « pour répandre des rumeurs sur moi, et dire que je suis une menteuse.

En avril, Yan a réussi à fuir Hong Kong et s’est réfugiée en Amérique.


Avez-vous remarqué qu’on ne parle plus du tout de la responsabilité des Chinois dans la transmission du coronavirus ?

Christian Larnet pour Dreuz.info.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Achetez vos livres sur Amazon via ce site


































Votre aide est importante pour continuer...


SCANDAL - Les Hathor Actus © Elishean/2009-2020



quis lectus dictum efficitur. nec accumsan elit. Phasellus Nullam Praesent
%d blogueurs aiment cette page :